Preview des finales W3Champions

25/10/21 3 Par TinkeR


S’il est un tournoi qui est devenu un incontournable de la scène internationale (et qui prendra probablement une autre dimension avec l’arrêt de la DreamHack), c’est bien les Finales de Saison W3Champions. Avec l’arrivée des serveurs Flo depuis deux saisons, les Européens peuvent désormais se frotter au gratin asiatique, et à la quiche américaine. Pour l’occasion, nous avons voulu vous préparer une petite preview avec revue des effectifs en bonne et due forme. Et comme on aime bien les Bronzés, on s’est dit que ça collait bien (non c’est pas vrai, il n’y a absolument aucun rapport. On avait envie, c’est tout).




1- Colorful

Homme en forme venu de Chine, le joueur Nightelf Colorful a fait sensation cet été en battant Moon en finale de la WGL Summer 2021 sur le score de 3 à 2. Finale qu’il atteindra de nouveau lors de la TP Cup où cette fois la cinquième race aura le dessus. Quart de finaliste en Smile Cup, et régulièrement dans le carré final des ESL Open Cup Asie, Colorful pourrait bien faire sensation lors de ces finales W3Champions, où lors de la dernière saison il avait été sorti par LawLiet, dans le loser bracket. Dernier résultat en date : sa belle victoire finale lors de la DreamHack Winter Asie face à Lyn. L’un des gros favoris de la compétition affrontera en Ro12 le vainqueur de KraV vs Fortitude.

2- LawLiet

Certes éliminé un peu tôt de la TeD Cup #6 par ReMinD et FoCuS, ainsi que de la DreamHack Winter Asie, LawLiet séduit toujours par sa régularité sur le long terme, en tout cas bien plus qu’un Moon dont les performances sont en dents de scie dernièrement. Vainqueur de la Smile Cup après un beau parcours (il éliminera Fly, Colorful, Lyn puis Chaemiko), le joueur Nightelf aura à cœur (on l’espère) de ne pas chuter de nouveau dans ces finales W3Champions. Son premier match sera face à JohnnyCage qu’il devrait sans doute évincer, afin de probablement écarter HawK au tour suivant.

3- Moon

Loin encore d’être à son top niveau, la légende papy Moon ne fait guère de résistance dernièrement. Hormis sa victoire en TP Cup face à Colorful, où il prendra sa revanche des WGL, le Nightelf peine à retrouver une régularité. En TeD Cup 6 à nouveau, il s’arrache difficilement des poules après sa maigre victoire 2-1 face au chinois Sini avant de tomber de nouveau contre Colorful. Plus récemment, Jae-Ho ne parviendra même pas à se hisser dans l’arbre final de la DreamHack Winter Asie. Mais s’il est bien un joueur qu’il ne faut pas sous-estimer c’est bien lui, capable du meilleur comme du pire, n’enterrons pas de suite la cinquième race. Malgré toutes les contre-performances du monde, une victoire de Moon quel que soit le tournoi ne constituera jamais une surprise pour personne.


 



4- FoCuS

Le limeur des tournois en ligne est loin d’avoir dit son dernier mot. Le numéro 2 des Orcs coréens est lui aussi capable de gros coups, et est un habitué des arbres finaux. Dernières sorties en date : un quart de final en DreamHack Winter Asie, ainsi qu’en TeD Cup après s’être défait difficilement de LawLiet, avant cela quart de finaliste en Smile Cup, top 8 en TP Cup 2, finaliste face à eer0 en Douyu Yule Cup, et top 3 lors de l’AfreecaTV Warcraft League. Enfin, lors de la dernière finale de la saison W3Champions, c’est bien lui qui passe de très peu à côté de l’exploit de faire chuter Happy en finale, sur le score très serré de 3-2. Un challenger certes, mais qui a clairement les moyens de faire basculer la compétition à son avantage.

5- Chaemiko

Avec les distances par rapport au jeu prises par TH000 et Infi, les Humains cherchent encore aujourd’hui leur maître à penser. S’il en est un qui pourrait en être proche, c’est bien Chaemiko. En progression constante et avec un net rebond depuis un peu plus d’un mois, le joueur coréen enchaine régulièrement les bonnes performances : top 3 au Warcraft Survival Battle et malheureux finaliste de la Smile Cup face à LawLiet, il reste néanmoins compliqué de se prononcer sur le moyen-long terme. Sortant en tête de son groupe de DreamHack Winter Asie, notamment au détriment de Lin Guagua puis de Moon, il ne s’inclinera que face au vainqueur final : Colorful. Une chose est sûre : comptez sur lui pour jouer le rôle de poil à gratter, et plus si affinité.

6- Hitman

Il fut un temps où Hitman aurait cotôyé les Popeye en favoris. Le représentant Outre-Atlantique des Orc, roi incontestable et incontesté en son pays, est bien difficile à jauger quand il s’agit de le comparer aux autres continents. C’est simple : sur ses cinquante dernières rencontres (Bo1/Bo3/Bo5), il compte cinq défaites, dont quatre joueurs hors du sol américain (le cinquième étant le Péruvien HunteR). Certes c’est très peu, mais tenant compte du fait que le continent est souvent considéré comme inférieur en termes de niveau à l’Europe et à l’Asie, les choses prennent une autre perspective. Sans vouloir balayer d’un revers de la main ses résultats : vainqueur quasi constant des ESL Open Cup America et invaincu en DreamHack America, l’Américain n’a cependant plus participé aux finales W3Champions depuis la saison 4, soit la dernière fois avant l’utilisation des serveurs Flo, et la mise en place d’un tournoi unique pour toutes les régions. Son premier adversaire (Neytpoh ou ToD) ne sera probablement qu’une formalité.

7- Foggy

Le plus asiatique des européens, l’Ukrainien Foggy, fait partie de ces joueurs de classe bien supérieure à la majorité des occidentaux. L’Elfe n’a plus grand-chose à prouver et est sans conteste possible le meilleur représentant des peaux violettes du vieux continent. Malheureusement ce ne sera probablement pas suffisant pour s’arracher une victoire en finale W3Champions, encore à la peine face aux asiatiques malgré quelques victoires ici et là, difficile de le voir dépasser le carré final, même si l’absence d’Happy pourrait jouer en sa faveur (comme à d’autres.)

8- SoK

La Corée du Sud et les Humains, c’est bien loin d’être une histoire d’amour, et il faut remonter loin pour retrouver des exemples qui sortaient du lot. C’est bien simple, le dernier à avoir remporter une compétition dit Tier 1, c’est Swain en … 2004. Autre temps. Avec Chaemiko, SoK constitue donc aujourd’hui la seule paire de Lordaeron au Pays du Matin Calme. Probablement un cran en dessous de son compatriote en terme de niveau, il sera compliqué pour Sok de ne serait-ce que chatouiller les poids lourds du game. Ses matchs de play-ins semblent en revanche être à sa portée puisqu’après son duel face à Spiral (dont on ne doute pas qu’il sorte victorieux), il devra affronter Dise.

9- Fortitude

À l’inverse si l’on enjambe la Corée du Nord, on retrouve un pays qui a vu passer quelques monstres représentants de la race Humaine : le trio Sky, TH000 et Infi. Malheureusement loin de cette trempe-là, Fortitude est bien malgré lui le dernier joueur des peaux claires de l’Alliance au sein de l’Empire du Milieu. Fardeau bien trop lourd à porter, si bien que lors de ses dernières représentations il n’aura pas hésité à changer de race, notamment à l’occasion de la DreamHack Winter Asie en phase de groupes. Il s’inclinera d’ailleurs face à Colorful en demi-finales tandis qu’en parallèle, il ne parviendra pas à passer les groupes lors de l’AWL. Son premier match face à KraV pourrait déjà être une difficulté.


 



10- HawK

Toujours à la limite des Jérômes, l’Humain sera finalement chez les Jean-Claudes. La faute à un potentiel toujours un peu faiblard face aux Asiatiques, en comparaison avec Foggy, Hitman ou Happy. Son indiscutable place de numéro 1 en Europe parmi les Humains n’aura certainement pas raison de LawLiet, qu’il rencontrera probablement en Ro12.

11- JohnnyCage

Auteur de très bons parcours lors des dernières DreamHack (demi-finale et quart-de-finale), le Russe connait une forme olympique depuis cet été : victoire face à HawK en finale d’une cup 4Players, finaliste de l’ESL Open Cup 88 après une victoire 2-1 face à Foggy, et une map remportée contre le Tsar Happy en finale, le joueur Humain n’hérite malheureusement pas d’un cadeau en tombant sur LawLiet dès le 1er tour. Son expérience face à l’Ukrainien lui permettra-t-il de réaliser l’exploit ? Rien n’est moins sûr.

12- KraV

L’ex-joueur FrenchCraft aura fort à faire pour sortir des play-ins. Si Fortitude sera déjà un gros morceau, il faudra ensuite se défaire de Colorful, la Muraille de Chine de 2021. La méconnaissance du Français par les Asiatiques pourrait cependant jouer en sa faveur le temps de quelques rounds, c’est aussi pour ça qu’on aime le joueur Mort-vivant : sa polyvalence et sa capacité à surprendre, alors comptons là-dessus, « sur un malentendu, ça peut passer. »

13- ToD

Difficile d’estimer le niveau de la légende française tant on ne le voit finalement que peu en compétitions officielles. Seule référence : ses sessions de ladder sur W3Champions où son winrate flirte avec les 80%. Caster indéboulonnable pour l’ESL, il profitera de son expérience de joueur et d’analyste. Son premier match contre Neytpoh pourra certainement pencher en sa faveur. Contre Hitman au round suivant, c’est une autre affaire et on voit mal comment le Français pourra filer entre les doigts de l’Américain.

14- Spiral

L’ex-Orc aura viré sa cuti depuis juillet dernier, et le moins que l’on puisse dire c’est que sa transition ne se sera pas faite sans mal. Quart-de-finaliste malheureux 0-3 face à Foggy, ses performances en compétition se font plutôt rares cet été. Lors des finales des W3Champions de la dernière saison, Spiral aura chuté face à LawLiet (tout de même, et en lui prenant une map), puis ToD en loser bracket. Selon toute vraisemblance, Sok mettra probablement un stop à l’aventure de Spiral.

15- Dise

Autrefois connu sous le nom de Stranik, le Nightelf aura réussi à se glisser en quarts-de-finale de la dernière DreamHack Winter Europe, où il laissera passer XlorD en parvenant tout de même à lui prendre une map. Avec ses quelques performances notables, Dise bénéficie d’un arbre qui apparait plus prenable que d’autres : il n’est pas gravé dans le marbre que Sok l’emporte face à Spiral, et un mirror ouvre toujours beaucoup de voies. Néanmoins, tout porte à croire que face à l’un ou à l’autre, son aventure s’arrête là.

16- Neytpoh

N’ayant pas vu le jour lors de la DreamHack Winter Europe, le joueur Elfe est loin d’enchainer les performances dernièrement. Dernier coup véritable en date : une défaite face à MichaeL 2-3 en Loser bracket de la Russian Cyber Games, après une victoire 3 à 1 face à HawK. Maigre trophée, qui arrivera difficilement à bout de ToD lors de son premier match de ces finales W3Champions.


Selon vous, qui va remporter les W3Champions Season 8 Finals ? Fermeture du poll le 30 octobre à 15:00

  • Moon (54%, 7 Votes)
  • Colorful (23%, 3 Votes)
  • Hitman (8%, 1 Votes)
  • Chaemiko (8%, 1 Votes)
  • FoCuS (8%, 1 Votes)
  • Dise (0%, 0 Votes)
  • Spiral (0%, 0 Votes)
  • ToD (0%, 0 Votes)
  • KraV (0%, 0 Votes)
  • Johnny Cage (0%, 0 Votes)
  • HawK (0%, 0 Votes)
  • Fortitude (0%, 0 Votes)
  • SoK (0%, 0 Votes)
  • Foggy (0%, 0 Votes)
  • LawLiet (0%, 0 Votes)
  • Neytpoh (0%, 0 Votes)

Nombre de votants: 13

Loading ... Loading ...

L’avis de la Team :

AyatoK – Son top 4: Colorful, Foggy, Chaemiko, Hitman

« Colorful, récent vainqueur de la DH Asie, solide sur ses appuis. Foggy, overall solide joueur avec très peu de faiblesses. Chaemiko, peut-être quelque chose à faire contre la mass d’Elfs. Hitman, petite surprise du nouveau venu sur la scène internationale. »

JarAsH – Son top 4: Hitman, Moon, FoCuS, Foggy

« J’espère voir Hitman sortir une grosse perf pour sa première. Pour le reste ça reste assez ouvert sans Happy, cependant ça va être compliqué de contrer l’armada Elfe »

Totoro – Son top 4: Chaemiko, Moon, Colorful, Foggy

« D’après moi nous verrons dans le carré final : Chaemiko, Moon, Colorful et Foggy, en effet les Elfes sont en nombre et semblent très en forme, je ne vois que des HU pour pouvoir les concurrencer, Chaemiko ou HawK. Mais ALLEZ KRAV !! »

Max – Son top 4: bof

« Bonjour TinkeR, merci pour ton interview ça me fait vraiment plaisir de pouvoir te donner mon avis sur cette finale W3Champions, je suis quelqu’un qui s’enrichit de l’avis des autres et qui aime discuter et débattre. Alors peut-être que mon avis sera discutable mais parfois il faut savoir prendre des risques sur ses positions et surtout savoir les affirmer. N’ayons pas peur d’avoir un avis en 2021 et je pense que si nous sommes assez ouvert d’esprit le débat peut être constructif est intelligent. J’pense que Zemmour est un excellent candidat pour ces présidentielles de 2022. Voilà merci TinkeR et a bientôt sur cette chaine peut-être »

blaST – Son top 4: Moon, LawLiet, Colorful, Foggy


Liens: